L’ouverture internationale est un des axes prioritaires de la politique engagée par l’ÉESI. L’école se tient informée au plus près de l’état de la création sur les différents continents avec une prédominance pour le moment de l’Europe, l’Amérique du Nord et l’Asie. Des partenariats se nouent également avec des structures situées sur le continent africain (Sénégal) et sur américain (Mexique).

Cette ouverture internationale s’appuie sur l’évaluation des partenariats existants, en même temps que sur la prospection de nouvelles coopérations qui permettent de faire partir les étudiant·e·s, les enseignant·e·s et le personnel non-enseignant de l’ÉESI et, inversement, d’accueillir des étudiant·e·s, enseignant.e.s et professionnels de l’art au sein de l’école.

La « mobilité »

Étape essentielle dans la maturation d’une pratique artistique personnelle, les séjours à l’étranger font partie intégrante du cursus de l’étudiant·e en deuxième cycle (DNSEP).

Cette mobilité sur mesure peut prendre la forme d’un semestre dans une école étrangère partenaire, d’un stage (auprès d’un·e artiste, d’un centre d’art, d’une maison d’édition, …) ou d’un projet artistique personnel à réaliser en dehors de l’école. Un accompagnement individuel est proposé à chaque étape : maturation du projet, constitution d’un dossier artistique, candidatures, organisation et financement du séjour, suivi à distance, bilan au retour.

Des projets internationaux plus courts (stages, projets pédagogiques collectifs) sont ouverts aux étudiant.e.s dès le premier cycle.

Partenaires académiques de l’école

Exemples de projets internationaux récents hors mobilité individuelle de DNSEP

Laisser un commentaire